Publications

 Bibliographie

– 2011. Des œuvres d’art Dogon ou Tellem. Regard sur l’exposition « dogon » Quai Branly – 2011. Paris, L’Harmattan.

– 2011. « L’archaïque comme distance relative : l’exemple des arts dits « premiers », in Figures de l’art, n°19, pages 33-54. (Presses Universitaires de Pau et des Pays de l’Adour). Publication des interventions au Colloque « L’archaïque contemporain », Université de Toulouse 2, Le Mirail, Textes réunis par Dominique Clévenot.

– 2010. Ecritures africaines. Esthétique et fonction des écritures Dogon, Bamana et Sénoufo. Paris, L’Harmattan.

– 2010. La réception des arts dits premiers ou archaïques en France. Paris, L’Harmattan.

– 2009. Art contemporain/Art traditionnel. Aller-retour/Mali-Mali. Paris, L’Harmattan.

– 2002. Journal « Entre vignes et garrigues ». « Itinéraires du patrimoine : de l’histoire à l’esthétique ».

– 2002. Formes et sens de l’art africain. Etude des surfaces planes dans l’art des Dogon, Bamana et Sénoufo du Mali, de la Côte d’ivoire et du Bur­­kina Faso. Paris, L’Harmattan.

– 2000. Journal « Libération ». 22-23 avril. « La fausse querelle ethnologie/esthétique ».

– 1999. Revue « Racines et mémoires ». n°1, mars. « Histoires d’Afriques, Afrique sans histoire ».

– 1999. Colloque européen sur les arts d’Afrique noire. Interventions publiées par les éditions Arts d’Afrique Noire, Arnouville. « Dogon et Tellem : problèmes d’identité ». 

– 1999. Catalogue « Face à face » de la galerie Origine. 

– 1997. Quand le serpent parle, le bummõ le répète…, Étude des surfaces pla­nes dans les œuvres d’art des Dogon, Bamana et Sénoufo du Mali, de la Côte d’Ivoire et du Burkina Faso. Thèse de doctorat sous la direction de Dominique Château, Paris, Université de Paris I, Panthéon-Sorbonne.

– 1997. Revue « SpYom-dendrite » / Université de Paris VII. « Afrique : une douleur deux fois traitée ».

– 1993. Colloque européen sur les arts d’Afrique noire. Intervention publiées par les éditions Arts d’Afrique Noire, Arnouville. « Un invariant plastique des cultures de l’Afrique de l’Ouest : le plan ».

 

 

Retour à l’Accueil